Skip to main content

Enregistrements de données

Enregistrements de données

Les applications ont souvent besoin d’accéder aux données utilisées pour traiter les dossiers, mais qui ne font pas directement partie de l’application. Les enregistrements de données fournissent des valeurs pour les champs associés à un data object particulier et peuvent être stockés en dehors du dossier. Par conséquent, vous pouvez largement réutiliser et référencer les enregistrements de données.

Les enregistrements de données définissent les valeurs admissibles pour les champs de données. Limiter les valeurs d’entrée aux options valides permet de réduire les erreurs et d’automatiser.

Par exemple, vous avez une liste déroulante des codes d’aéroport. Il existe un data object pour les aéroports, dans lequel chaque aéroport comprend une valeur de code, de ville et de pays. Les valeurs du data object Airports restent les mêmes pour tous les types de dossiers. Dans cet exemple, seuls le code d’aéroport sélectionné par l’utilisateur et les informations concernant l’emplacement sont ajoutés et conservés avec le dossier.

Note: Après avoir ajouté les enregistrements de données à un data object, vous pouvez référencer ce dernier dans un formulaire. Par défaut, les enregistrements de données s’affichent dans une liste déroulante qui permet de sélectionner une valeur. Lorsqu’une option est sélectionnée, les valeurs associées peuvent être affichées dans le formulaire, comme illustré dans l’image ci-dessous.
airports data type drop down selection

Enregistrements de données et data objects

Dans Pega Platform™, les data objects représentent des entités métier clés, telles que les clients. Les data objects contiennent tous les champs nécessaires à la description d'un objet. Pour décrire un client, par exemple, il y aura un identifiant, un nom, une adresse et une date de création du compte.

En règle générale, lorsque les valeurs d’un enregistrement de données sont modifiées, il n’est pas nécessaire de modifier le processus métier pour que les modifications soient appliquées. À l’opposé, une modification dans les champs de data object implique une modification dans les processus métier. Par exemple, l’ajout d’un nouveau client fait partie du processus métier standard. L’ajout d’une nouvelle catégorie de client, de niveau platine par exemple, entraîne une modification des processus métier pour gérer ces clients.

Stockage de données local

Dans une application Pega Platform, il existe plusieurs façons de créer et d’utiliser des enregistrements de données pour référencer des données.

Un stockage de données local vous permet de stocker des enregistrements de données pour un data object, sans créer ni gérer des tables de base de données.

Dans l’image suivante, cliquez sur les icônes + pour en savoir plus sur les enregistrements de données.

Sources de données externes

Vous pouvez configurer un data object de sorte qu’il récupère des données d’une source de données externe, comme une base de données ou un service web. Par exemple, une application d’achat doit avoir accès aux taux de change des devises. Les informations concernant les taux de change sont stockées dans une table de base de données externe.

Vérifiez vos connaissances avec l’interaction suivante.

If you are having problems with your training, please review the Pega Academy Support FAQs.

Did you find this content helpful?

33% found this content useful

Want to help us improve this content?

We'd prefer it if you saw us at our best.

Pega Academy has detected you are using a browser which may prevent you from experiencing the site as intended. To improve your experience, please update your browser.

Close Deprecation Notice