Skip to main content

Relations entre les données

Relations entre les différents data objects

Un data object est un modèle dans lequel les champs (nom et adresse, par exemple) servent à décrire une entité. Une relation de données est un conteneur dans lequel vous associez des champs connexes. Utilisez les relations de données pour créer des relations entre les data objects et entre les dossiers. Une relation de données ne stocke pas de données mais les lie entre elles.

Par exemple, lorsqu’un client ouvre un compte de streaming de vidéos, il fournit certains renseignements de base (prénom, nom de famille et adresse e-mail, entre autres). La valeur renseignée dans le champ e-mail doit être associée au prénom et au nom du client, car il est le propriétaire de l'adresse e-mail. Le système capture ensuite les trois valeurs associées dans une relation de données Client.

Dans l'exemple de la relation de données Client cité plus haut, la relation de données établit un contexte commun pour les champs du prénom, du nom et de l'adresse e-mail. Ces champs contiennent des données qui décrivent un client, comme l'illustre l'image ci-dessous.

customerField

Relations de données avec de multiples enregistrements

Les relations de données peuvent être configurées pour référencer un enregistrement unique ou plusieurs enregistrements. La différence réside dans le fait qu’une relation de données à enregistrements multiples référence une liste de valeurs groupées. Une relation de données à enregistrement unique référence une seule liste de valeurs. L’exemple de la relation de données Client à la section précédente représente une relation de données à enregistrement unique.

Imaginons qu’une société de streaming de vidéos organise des campagnes marketing en utilisant les données client recueillies lorsque les utilisateurs ouvrent un compte. Le type de dossier Campagne utilise une relation de données à enregistrements multiples intitulée Clients actuels. La relation de données Clients actuels inclut des enregistrements pour chaque client.

Au centre de l’image suivante, faites glisser la ligne verticale pour afficher les données client avec de multiples enregistrements à gauche et la configuration système à droite.

Vérifiez vos connaissances avec l’interaction suivante.

Données dans les relations de données

 Un type de dossier ou data object définit le modèle de données pour la relation de données. Vous pouvez créer une relation de données soit en créant un nouveau data object, soit en utilisant un data object ou un type de dossier existant. Dans l’exemple suivant d’une relation de données à enregistrements multiples Resident submissions, le data object Person définit le modèle de données pour la relation de données.

person-object

Il n'est pas nécessaire que chaque relation de données utilise la totalité des champs définis, mais ils sont tous disponibles. Par exemple, vous pouvez utiliser une relation de données Client pour y enregistrer les données client de vos utilisateurs, y compris leur prénom, nom de famille, adresse e-mail, nom d'utilisateur et mot de passe. Vous pouvez utiliser la même relation de données Client pour afficher les informations sur la page de confirmation. L'utilisateur ayant seulement besoin de préciser ses nom et prénom et son adresse e-mail, le nom d'utilisateur et le mot de passe ne s'affichent pas. Les champs font tout de même partie du data object Client et peuvent être référencés dans une autre vue.

Une relation de données avec de multiples enregistrements sert de modèle à chaque instance de groupes de champs. Dans une relation de données à enregistrements multiples, chaque valeur respecte les paramètres de configuration du type de champ. Imaginons que vous souhaitiez collecter les références d'un candidat à un poste dans une relation de données à enregistrements multiples comprenant les nom et prénom, la société, le numéro de téléphone et l'adresse e-mail du candidat. Vous pouvez configurer les champs des nom et prénom et du numéro de téléphone comme valeurs requises, de sorte que les paramètres de chaque nouveau champ sous les colonnes Full Name et Contact Number soient les mêmes. Dans l'image suivante, le candidat Shaun Mills reçoit un message d'erreur parce qu'il n'a pas saisi de numéro de téléphone.

reference-list

Vous pouvez également configurer une relation de données à enregistrements multiples pour permettre aux utilisateurs finaux d'ajouter, de supprimer ou de mettre à jour leurs données si nécessaire. Par exemple, la relation de données References s'affiche sous la forme d'un tableau avec trois groupes ou lignes de valeurs connexes. Un candidat peut ajouter une quatrième référence à la liste en cliquant sur Add item.

Un data object peut en contenir d’autres. De la même manière, une relation de données peut contenir d’autres relations de données. Par exemple, dans une application d'achat en ligne, un client peut avoir plusieurs cartes bancaires associées à son compte. L’entité Customer est une relation de données à enregistrement unique dans l’application, et l’entité Credit Cards est une relation de données à enregistrements multiples. Chaque entité a une relation avec un data object respectif.

Dans l'image suivante, l’entité Customer capture et associe les nom et prénom du client, son nom d'utilisateur, son mot de passe et ses cartes bancaires au data object référencé. Dans l’entité Customer, l’entité Credit Cards capture et associe le numéro, la date d’expiration et le cryptogramme de la carte bancaire au data object référencé. Chaque client peut enregistrer plusieurs cartes sur son compte et est libre d’ajouter, de supprimer ou de mettre à jour les informations de sa ou ses cartes si nécessaire.

customer-field

Types de champ et emplacement du data object

Comme il existe de nombreux cas d'usage différents pour les relations de données, plusieurs types de champs prennent en charge différentes configurations. Prêtez attention à la source du data object lorsque vous choisissez le type de champ à utiliser. Si le data object ne provient pas d'une source externe au dossier (une adresse d’expédition, par exemple), utilisez un champ de type Embedded data. S’il provient d'une source externe, il existe des types de champ spécifiques permettant de tenir compte de plusieurs cas d'usage, y compris Query et Reference. Le tableau ci-dessous décrit chaque type de champ de relation de données et la source de données qui lui est associée. 

Type de champ de relation de données Source de données Cas d'usage
Données intégrées Données renseignées par l’utilisateur (nom et adresse, par exemple) et obtenues dans un type de dossier.  Une entreprise doit capturer les adresses d’expédition.
Requête  Data page ou vue qui ne provient pas du type de dossier. La data page définit les paramètres de configuration que la relation Query data doit utiliser. Une application doit actualiser le bulletin météo.
Référence de dossier Enregistrement unique ou enregistrements multiples provenant d’un type de dossier sélectionné. Un utilisateur opère sa sélection dans une liste de dossiers de service, depuis le type de dossier Service.
Référence de données

Enregistrement unique ou enregistrements multiples provenant d’une data page sélectionnée.

Un utilisateur effectue sa sélection depuis une liste de produits à commander.

Les sections suivantes présentent chacun des types de champs et leurs cas d'usage.

Sourcing des données renseignées par l’utilisateur

Utilisez un champ Embedded data lorsque les données proviennent d’une interaction utilisateur qui est réalisée à l’intérieur d’un type de dossier (saisie d’un nom ou d’une adresse, par exemple). Les informations sont intégrées dans le dossier et ne peuvent pas être référencées indépendamment du dossier. Par exemple, Pega Platform™ fournit un data object prêt à l’emploi pour les adresses postales (Data-Address-Postal). Plutôt que de définir tous les champs d’adresse qui composent une adresse dans un type de dossier pour capturer les coordonnées postales, un utilisateur peut créer un champ intégré au moyen du data object de type Postal address, afin de réutiliser une structure de données déjà définie.

Les cas d'usage des données intégrées comprennent toutes les circonstances dans lesquelles un utilisateur fournit des données dans le cadre d’un dossier, comme ses nom, prénom et adresse. Prenons l’exemple d’un dossier de demande de service dans lequel un client décrit brièvement le problème rencontré afin qu’un prestataire de service puisse intervenir. La description du problème ne provient pas d’une data page mais est fournie par le client. 

Sourcing des données non renseignées par l’utilisateur

Le traitement des dossiers nécessite souvent l’accès aux données provenant d’autres applications ou systèmes. Dans les applications Pega Platform™, une data page récupère des données d'une source spécifiée et les met en mémoire cache. Un champ de type Query  est utilisé pour définir un champ que le système peut utiliser pour accéder à des données stockées en dehors du dossier de manière cohérente. Un champ de requête (Query) référence une data page qui définit la source des données, à la fois pour les configurations à enregistrement unique et à enregistrements multiples. 

queryWithBorder

Types de champs de référence

Envisagez les types de champ Case reference et Data reference comme des versions spécialisées du type de champ Query  , utilisé pour définir un élément ou une liste sélectionnable d’éléments référencés de manière explicite par leur identifiant ou clé. L’utilisateur sélectionne les paramètres pour les types de champs de référence via l'interface utilisateur. 

Les types de champs de référence sont utilisés pour montrer à un utilisateur une liste d’options à sélectionner. Une seule option peut être sélectionnée dans le cas d’un enregistrement unique (choix du principal titulaire du compte) ou plusieurs dans le cas d’enregistrements multiples (choix des produits à commander). La plupart des cas d'usage pour les data pages enregistrables utilisent un type de champ Reference mais peuvent également utiliser le type de champ Query

Vérifiez vos connaissances avec l’interaction suivante.

If you are having problems with your training, please review the Pega Academy Support FAQs.

Did you find this content helpful?

25% found this content useful

Want to help us improve this content?

We'd prefer it if you saw us at our best.

Pega Academy has detected you are using a browser which may prevent you from experiencing the site as intended. To improve your experience, please update your browser.

Close Deprecation Notice